Personal tools
You are here: Home Bibliographien I. Tiere im Mittelalter 4. Tier in der Kunst Allgemein Animals in medieval French manuscript illumination
Navigation
Log in


Forgot your password?
 
Document Actions

Patricia M Gathercole (1995)

Animals in medieval French manuscript illumination

Lewiston/Queenston/Lampeter, The Edwin Mellen Press. (ISBN: 0-7734-8991-6).

Le petit livre de Mme Gathercole soulève nombre de questions. On saisit mal, tout d'abord, le sens du titre: il est question uniquement de quadrupèdes dans ce livre, non pas des animaux en général. Ensuite, la délimitation des "manuscrits français" n'est pas respectée dans le détail des pages, où l'on trouve des mentions de mss flamands, anglais ou italiens. Le livre est organisé en 18 brèves sections, consacrées à autant d'animaux individuels. A la lecture, on n'échappe pas à une impression de flou et d'approximation. Ouvrons le chapitre sur le cerf, qui commence par quelques données très générales sur le symbolisme, sans oublier la référence au Père Noël, associé dans un saisissant raccourci à un "Père Temps" non précisé: "Stags drew the vehiceles (sic) of Father Time and Father Christmas" (p.93). Une phrase telle "Some medieval writings even included the name of deer in their titles, for example Chasse d'un cerf" invite à la méditation. Notons aussi que le titre cité ici, sans référence, est défiguré (lire: La chace dou cerf). Pour les mss cités, la cote est parfois incomplète ou mal libellée (ex., p.95: "ms. Reg.1320", sans plus), parfois elle manque tout simplement. Les mss de Londres sont systématiquement cités sous la cote BM..., alors que cela fait plusieurs décennies que le British Museum a confié les mss à la British Library, citée BL. Toujours au chapitre du cerf, on voit mal pourquoi il est fait mention du verset d'Isaie "like a hunted gazelle" (p.93). A la même page, il est question du cerf apparaissant à s.Hubert, puis on lit "The stag also became the attribute of St.Eustace"; or, la chronologie est inverse, car ce n'est qu'au XVe s. que l'iconographie de s. Hubert adopte l'épisode du cerf crucifère, emprunté à la légende de s. Eustache. L'attribut de s. Gilles est non un cerf (p.94), mais une biche. Ces échantillons suffiront à montrer les limites du texte. La bibliographie, peu au courant de la littérature secondaire sur le sujet, sauf en ce qui concerne la production de l'auteur, abonde en coquilles et inexactitudes: une vingtaine, pour quelque soixante titres. Il manque par ailleurs un index des mss. Si l'on prenait la peine de l'établir, on constaterait que l'enquête de l'auteur s'est limitée aux mss de quelques grandes bibliothèques, avec en tête la Bibliothèque Nationale à Paris. Enfin, notons que ce petit livre, proposé au prix fort, est illustré uniquement d'un cahier de 18 illustration en noir et blanc, de qualité fort médiocre au demeurant.

 

                                                                                              B.VAN DEN ABEELE

by Bibuser last modified 2008-04-26 18:16
« November 2022 »
Su Mo Tu We Th Fr Sa
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930
 

Powered by Plone CMS, the Open Source Content Management System

This site conforms to the following standards: